Allergie au pollen: le calendrier sur l’année

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Allergie au pollen: le calendrier sur l'année

Les arbres et plantes fleurissent lorsque les premiers rayons du soleil réapparaissent, en général au printemps.

Toutefois, avec le réchauffement climatique, l’apparition des pollens dans l’environnement peut se faire bien plus tôt dans l’année.

Dès lors, ils viennent irriter les personnes hypersensibles, ce qui provoque très souvent des allergies.

Découvrons ensemble un calendrier sur l’année des périodes de pollinisation des principaux arbres et plantes irritants.

Allergies au pollen : trois saisons polliniques

Afin de diminuer les symptômes des allergies, encore faut-il connaître les saisons polliniques.

Globalement, on peut dénombrer trois saisons.

La première est la saison de floraison des arbres.

Ici, on parle des oliviers, des platanes, des bouleaux et des chênes.

Dans un second temps, c’est au tour des plantes graminées de diffuser leurs pollens dans l’air.

C’est notamment à cette période de l’année que de très nombreuses personnes souffrent de ce qu’on appelle le rhume des foins.

Enfin, une dernière saison existe.

Il s’agit de la saison des plantes herbacées.

Les tendances d’un calendrier des pollens

Ici, on peut noter des tendances générales.

De janvier à mai, les pollens de cyprès, genévrier, thuya, puis de saule, de peuplier, de hêtre, de châtaignier, de chêne, de noisetier, de charme, de bouleau, d’aulne et de platane vont apparaître.

Par la suite, et de mai à juillet vont se disperser dans l’air les pollens de chiendent, de dactyle ou tous les pollens des céréales.

Enfin, de juillet à octobre, c’est au tour des pollens de graminées de faire leur apparition.

Vous serez envahis de pollens d’ambroisie, d’armoise, de chénopode, de plantain et d’urticacées. Il s’agit d’un calendrier général, à titre indicatif.

Des saisons en fonction des climats

Ces dernières années, il semble que les saisons polliniques aient été sensiblement modifiées. En effet, le climat joue un rôle important sur la libération des pollens dans l’environnement. De plus, il faut noter que la saison dépend aussi du département où vous vivez.

Ainsi, la saison pollinique en Bretagne ne sera pas identique à la saison pollinique en Savoie. Vous l’aurez compris, tout est relatif au territoire où vous vivez et à ses spécificités.

Un calendrier plante par plante

Si vous êtes allergique uniquement à une seule plante en particulier, nous vous recommandons de bien lire ce paragraphe.

Les pollinisations du bouleau et du frêne se font de fin mars jusqu’à mai, quand pour le cyprès c’est durant la période allant de janvier à avril.

C’est pendant les mois de mars à avril que le charme effectue sa pollinisation, quand pour l’aulne c’est de seulement janvier à fin mars.

En ce qui concerne le chêne, il faut compter une période allant d’avril à fin mai. Mais la pollinisation du platane a lieu de mars à fin mai.

Le noisetier, lui, effectue sa pollinisation de janvier à fin mars. Pour l’armoise, c’est de juillet à fin septembre.

Enfin, le plantain réalise sa pollinisation d’avril à fin août. Si vous avez la chance de consulter un allergologue, vous aurez l’opportunité d’effectuer des tests pour connaître la plante ou l’arbre qui déclenche vos allergies.

Dès lors, en connaissant la plante à l’origine de votre problème de santé, et en suivant ce calendrier, vous devriez pouvoir vous préparer plus efficacement aux périodes de pollinisation pour prendre des dispositions, et ainsi amoindrir les symptômes de vos allergies répétées.


Lisez aussi:

Allergie au pollen qui entraîne de la fatigue, que faire?

Allergie aux acariens: faites le vide dans votre maison!