Voix enrouée et allergie : quel remède de grand-mère?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Les beaux jours arrivent, les arbres fleurissent, et avec eux les pollens se libèrent dans l’air, envahissant ainsi l’environnement.

Voix enrouée et allergie: quel remède de grand-mère?

Il se peut que les pollens déclenchent chez vous une allergie, comme environ un quart de la population française.

L’allergie au pollen entraîne souvent une grande fatigue, fait gonfler les yeux, et provoque une inflammation de la gorge.

Dès lors, voyons ensemble quelques conseils de grand-mère éprouvés afin de lutter efficacement contre la voix enrouée.

Voix enrouée et allergie : utiliser du citron

Si vous avez la voix faible, ou alors la voix rauque-t-il se peut que vous soyez allergique. Il n’est pas rare que les personnes affaiblies par une allergie au pollen perdent leur voix. C’est ce qu’on appelle être enroué.

S’il s’agit d’un symptôme bénin, il faut toutefois reconnaître que c’est très gênant au quotidien, surtout lorsqu’on doit parler avec des gens lors d’une réunion, s’exprimer au téléphone, ou se rendre audible auprès de ses collègues de travail.

Il existe pourtant des remèdes efficaces afin de retrouver rapidement une voix claire. C’est le cas avec le citron qui a été utilisé de tout temps par les grands-mères.

Ce produit simple traîne tout le temps dans un coin de la cuisine et se conserve très bien. Pour cela, il est recommandé de mélanger un peu d’eau salée avec une goutte de jus de citron. Il est aussi possible de consommer du citron avec un thé ou même dans une tisane.

Par ailleurs, le citron peut être également mélangé avec un blanc d’œuf et du miel.

Une seule cuillère à soupe suffit.

Cette méthode est efficace contre les rhumes.

Il faut toutefois veiller à renouveler l’opération toutes les heures pour accroître son efficacité.

Remède de grand-mère : l’ail et l’enrouement

Les personnes dont l’organisme est affaibli à cause d’une allergie, et qui ont donc une voix enrouée, peuvent également se diriger vers l’ail.

Comme pour le citron, tout le monde possède une tête d’ail qui traîne dans un coin de la cuisine. Ce produit est vraiment très utile puisque c’est un antiseptique naturel.

L’ail est utilisé depuis la nuit des temps et ses vertus ont été prouvées. Si vous n’avez pas peur de le faire, vous pouvez en consommer cru.

Pour en faciliter la digestion il est possible de râper au préalable la gousse d’ail.

Il est envisageable de consommer l’ail plusieurs fois dans la journée, mais aussi avant un repas. L’ail peut aussi être mélangé avec une cuillère à soupe de miel pour adoucir votre gorge.

Enfin, une préparation beaucoup plus « douce », pour les personnes qui ne supportent pas l’ail, consiste à placer une gousse d’ail râpé dans un verre de lait.

Le lait va adoucir la mixture pour en faciliter l’ingestion.

Tout comme pour la première recette, il faut mélanger ensuite l’ail et le lait avec une cuillère de miel.

Le breuvage ainsi obtenu devrait vous permettre de retrouver rapidement votre voix, et ainsi de lutter efficacement, et rapidement, contre les symptômes d’un rhume des foins.


Lisez aussi:

Toux sèche et allergie au pollen: la solution naturopathie ?

Comment éviter l’allergie au pollen naturellement?