Rhume des foins et difficultés respiratoires

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Les personnes qui connaissent des difficultés respiratoires peuvent être particulièrement affectées par le rhume des foins.

Rhume des foins et difficultés respiratoires

Il s’agit en vérité d’une allergie aux pollens dont les symptômes sont très gênants et handicapants au quotidien.

Pour cela, il est possible d’adopter quelques mesures à mettre en place pour améliorer ses journées.

Rhume des foins : les symptômes d’un grand nombre de malades

Environ un Français sur cinq souffre d’une hypersensibilité aux pollens.

Dès lors, respirer ces allergènes provoque chez ces individus des symptômes pas vraiment agréables.

Leur système immunitaire s’affole, une allergie respiratoire surgit, ce qui engendre très souvent une rhinite ou même de l’asthme.

Autant de symptômes gênants dès que les premiers rayons du soleil apparaissent.

Des causes variées aux difficultés respiratoires

Plusieurs causes sont à l’origine d’une allergie respiratoire.

En premier lieu, on pense aux allergènes présents dans les maisons, immeubles, appartements et bureaux.

Les acariens mais aussi les moisissures, les plumes d’oies dans les oreillers, tout comme les poils des animaux de compagnie sont autant d’allergènes possibles pour un organisme sensible.

Il existe aussi des allergènes directement dans l’environnement extérieur à un habitat.

La plupart proviennent des arbres.

Les pollens de bouleaux sont particulièrement agressifs.

Une plante comme l’ambroisie pose problème à un grand nombre de personnes, notamment dans l’est et le sud de la France.

Enfin, la pollution atmosphérique est une cause non négligeable qui augmente de manière certaine les allergies respiratoires.

En effet, la pollution, et plus particulièrement les particules fines, agresse les muqueuses qui sont alors plus sensibles aux allergènes.

Dépister l’allergène qui déclenche une crise

Toutes les personnes qui sont atteintes par le rhume des foins ne réagissent pas de la même manière à l’ensemble des pollens.

Certaines sont uniquement sensibles au bouleau quand d’autres sont sensibles aux pollens de frêne. D’autres personnes encore ne réagissent que lorsqu’elles sont en contact avec l’ambroisie.

Autant de situations qu’ils sont important de traiter individuellement. Pour cela, il est recommandé d’aller consulter un allergologue.

Ce dernier fera des tests et vous permettra d’en savoir plus sur l’allergène respiratoire auquel vous êtes le plus sensible.

Astuces pour se prémunir en cas de problèmes respiratoires

Afin de se prémunir des difficultés respiratoires, on peut mettre en place plusieurs stratégies. Par exemple on peut commencer par arrêter de fumer.

La cigarette n’arrange en rien la situation des personnes souffrant de problèmes respiratoires.

Au contraire, les muqueuses sont régulièrement agressées.

En stoppant votre consommation de tabac, vous devriez retrouver un peu de bien-être. Par ailleurs, limitez vos contacts avec la pollution atmosphérique.

La pollution étant de plus en plus présente dans le quotidien des urbains, il n’est pas toujours facile de s’en prémunir.

Toutefois, vous pouvez choisir d’aller prendre vos vacances dans la nature plutôt que d’aller visiter une capitale européenne.

Une autre astuce consiste à respirer par le nez plutôt qu’avec la bouche.

En effet, dans le nez se trouvent tout un réseau de poils qui permettent de jouer le rôle d’un véritable filtre à air.

N’oubliez pas de bien le nettoyer après chaque sortie à risque, lorsque vous êtes particulièrement exposé aux allergènes.


Lisez aussi:

Rhume des foins alors que je suis enceinte : que faire?

Rhume des foins: comment agir avec le sauna et le hammam?