Rhume des foins alors que je suis enceinte : que faire?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Durant leur grossesse, les femmes sont plus sensibles car leur organisme est fragilisé.

Rhume des foins alors que je suis enceinte: que faire?

Pour cela, il est important de faire le tour de la question sur les traitements les plus appropriés en cas de rhume des foins.

Se traiter contre une allergie durant une grossesse

Il se peut qu’avec les beaux jours vous commenciez à avoir les yeux gonflés, mais aussi le nez qui pique. Vous pouvez aussi éternuer et être fatiguée.

Aucun doute là-dessus, vous êtes sensible aux pollens, et avez très certainement un rhume des foins. Si vous êtes une femme enceinte, attention à bien prendre un traitement adapté.

Il faut savoir qu’une allergie aux pollens ne porte pas atteinte au fœtus.

Toutefois, le traitement mis en place pour réduire les symptômes peut, lui, être problématique.

Tout d’abord, il est utile de rappeler qu’il est bon de consulter un professionnel de santé qui saura vous alerter sur les risques éventuels liés à un médicament en particulier.

Dès lors, une automédication n’est pas recommandée.

Suite à votre visite chez votre médecin, vous aurez certainement un traitement antihistaminique. Celui-ci doit être adapté à l’évolution de votre grossesse.

En effet, des comprimés sont à prendre en début de grossesse quand d’autres peuvent être pris en fin de grossesse.

Il est aussi possible de se munir d’anti-inflammatoires pour le nez. À noter que ce traitement se devra d’être ponctuel.

Enfin, il est possible de se nettoyer à l’aide de sérum physiologique.

Se faire désensibiliser

Afin de ne pas subir les conséquences d’une pollinisation excessive, il est aussi envisageable de se faire désensibiliser.

La désensibilisation est aussi appelée immunothérapie spécifique. Elle ne peut être démarrée pendant une grossesse.

Mais elle peut se faire suite à un accouchement, directement chez un allergologue.

Si une désensibilisation a été commencée avant une grossesse, il est préférable de la continuer, même durant la grossesse.

Cependant, attention à ce que le traitement mis en place ne soit pas interrompu. En effet, cela pourrait créer un déséquilibre dans l’organisme.

Par ailleurs, il faut noter qu’une allergie risque d’évoluer, dans le pire des cas, vers une crise d’asthme.

Cette dernière peut se révéler grave et dangereuse.

Dès lors, un arrêt de travail peut être accordé afin que la grossesse se déroule dans de bonnes conditions.

Enceinte et rhume des foins : des gestes à adopter

Lorsqu’on est enceinte, les allergies aux pollens peuvent poser encore plus de difficultés au quotidien.

Dès lors, il existe des gestes simples pour améliorer sa pathologie.

En premier lieu, et lorsque vous sortez, privilégiez les sorties matinales, pendant qu’il pleut ou juste après la pluie, car les pollens dans l’air sont beaucoup moins important.

De plus, il faut savoir que durant la journée, et notamment entre 12 h et 15 h, les pollens sont nombreux dans l’air ambiant.

Une autre astuce consiste à porter des lunettes et un chapeau pour protéger vos yeux ainsi que vos cheveux parce que les pollens irritent les yeux, et vont se nicher dans les cheveux.

En prenant ces précautions, vous devriez vous en prémunir.


Lisez aussi:

Huile essentielle : est-ce un remède au rhume des foins?

Rhume des foins et difficultés respiratoires