Rhume des foins: comment agir avec le sauna et le hammam?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Rhume des foins: comment guérir avec le sauna et le hammam?

Tout le monde connaît les vertus apaisantes du sauna et du hammam pour lutter contre le stress, prendre un moment pour soi, se détendre, mais aussi diminuer des douleurs articulaires et musculaires.

Peu de personnes pensent à se diriger vers une séance de sauna ou même un hammam afin de guérir du rhume des foins.

Sauna et rhume des foins

Avant toutes choses, rappelons que le sauna consiste à inhaler de la vapeur sèche.

Cette pratique et tradition vient tout droit de la Finlande, mais s’est répandue dans l’ensemble des pays nordiques.

Le sauna permet de soulager les douleurs musculaires et articulaires, mais aussi de purifier sa peau pour en supprimer les toxines.

En effet, dans ce lieu à la température très élevée, le corps va se mettre à transpirer, ce qui permet à l’organisme de s’assainir.

Si la plupart des gens vont au sauna pour toutes ces raisons, ils ne pensent pas souvent à s’y rendre afin de lutter efficacement contre le rhume des foins.

Effectivement, le sauna est particulièrement indiqué en cas d’allergie au pollen car il va permettre de guérir le rhume grâce à l’inhalation de la vapeur d’eau.

De plus, l’air chaud aura un effet décongestionnant sur l’organisme, et notamment sur l’ensemble de la sphère ORL.

C’est donc pour cela que le sauna est particulièrement recommandé, afin de libérer les voies respiratoires.

D’ailleurs, il est conseillé d’aller au sauna de manière préventive.

Plusieurs études ont prouvé que les gens qui ont l’habitude de s’y rendre sont beaucoup moins sensibles au rhume des foins.

Le hammam pour guérir les allergies

Le hammam, aussi appelé bain d’eau chaude ou bain maure, ou encore bain turc, est un bain de vapeur humide dont la pratique provient des thermes romains.

Par la suite, l’Empire ottoman a popularisé et répandu cette pratique à travers l’Afrique du nord, mais aussi au Moyen-Orient.

A contrario du sauna, le hammam contient une vapeur humide et chaude qui a également des vertus pour la santé.

Ce dernier permet de dilater les pores de la peau, et ainsi de purifier l’organisme.

En somme, il s’agit du même principe qu’avec le sauna et donc la transpiration joue un grand rôle.

De plus, le hammam permet de détendre les muscles, de diminuer drastiquement le risque de crampes et apaise les courbatures.

Par ailleurs, le hammam offre l’opportunité de lutter contre le stress quotidien en procurant un moment de répit.

Enfin, le hammam libère les voies respiratoires, notamment en cas de rhume des foins, d’allergies au pollen ou en cas de rhinites.

La vapeur d’eau chaude qui se trouve dans les hammam a un effet décongestionnant sur l’organisme.

Notons ici que, contrairement au sauna, le hammam dispose d’eau chaude mais aussi d’eau froide.

Il est recommandé de finir une séance de hammam en prenant une douche d’eau froide, ce qui est très bon pour la circulation sanguine, ainsi que le raffermissement de la peau.


Lisez aussi:

Rhume des foins et difficultés respiratoires

Toux sèche et allergie au pollen: la solution naturopathie ?